Nos Valeurs.

Hans Boodt mannequins de vitrine durables

Hans Boodt Mannequins a l’ambition de contribuer à un meilleur monde. Pour ce faire, Hans Boodt garantit de bonnes conditions de travail dans les usines, développe davantage de produits durables et diminue son impact environnemental. Hans Boodt fabrique alors selon les normes ISO les plus récentes et adhère au ‘corporate social responsibility’ (responsabilité sociale en entreprise) et au ‘code of conduct’ (code de conduite).

Les produits de Hans Boodt sont d’une excellente qualité, contemporains et bien fabriqués. C’est ce que nos clients attendent de nos produits. En plus de cela, Hans Boodt s’efforce à fabriquer ces produits d’une façon écologique et responsable.

Hans Boodt veut développer et fabriquer des produits durables. Il est alors important que les mannequins de vitrine aient moins d’impact sur l’environnement et que les conditions de travail et le processus de fabrication soient améliorés et contrôlés continuellement. A travers une collaboration durable avec les mêmes partenaires de confiance, Hans Boodt Mannequins vise à concrétiser et à garantir sa propre croissance et celle de ces fournisseurs. Cette collaboration permet notamment à Hans Boodt de rendre le processus de fabrication plus écologique et d’améliorer les conditions de travail.

En tant que fabricant de mannequins de vitrine, Hans Boodt Mannequins développe continuellement de nouveaux produits. Un aspect important dans le processus de développement est la façon dont nous pouvons réduire au maximum les effets négatifs environnementaux de la production, du transport, de l’emballage, de l’utilisation et de la fin de vie. Tout est mis en œuvre pour réduire les émissions de CO2, ceci en fonction des technologies disponibles et de l’acceptation du marché.

Hans Boodt Mannequins adhère au principe de l’éco-conception (cradle to cradle ou encore C2C) dans ses deux principales technologies de production, à savoir celle du rotomoulage et celle d’une structure en fibres de verre renforcée par une résine de polyester.

Ce principe considère le cycle de vie entier du produit, y inclus l’emballage et le transport. A la fin du cycle de vie, le produit est recyclé au maximum et alors utilisé comme matière première d’un nouveau produit, de préférence avec une perte minimale de ses qualités. Ce principe est également utilisé pour le verre. Ensuite, certains déchets peuvent être triés et compostés.  Finalement, les déchets peuvent être incinérés afin de produire de l’électricité qui ensuite peut être utilisé dans le processus de fabrication.

Les matériaux thermoplastiques comme le polyéthylène peuvent être recyclés facilement et sont alors intéressants comme matière première. Ceci est moins le cas pour des thermodurcissables comme le polyuréthane ou le polyester. Ces derniers par contre sont faciles à intégrer dans les processus de déchets standards. Des mannequins en polyester sont alors considérés comme déchets résiduels.

La base en verre doit être recyclé séparément. Le verre peut être recyclé très facilement. Hans Boodt Mannequins met alors tout en œuvre pour transformer cet élément d’un mannequins de vitrine correctement.